alternative urbaine

Un beau projet pour découvrir Paris autrement

Cher Lecteur,

cela fait un moment que je n'ai pas écrit sur un sujet qui me transporte. Tu vois, un de ceux où j'ai envie de t'emmener avec moi, de te faire vibrer, de te donner envie ... C'est pas tant qu'il n'y en a plus, c'est plutôt que l'écriture est capricieuse. Aujourd'hui pourtant, j'ai envie de te parler d'un beau projet. Un découvert très récemment grâce à une amie et qui fait partie de ces vraies belles surprises qui nous attendent au détour d'une conversation.

Ce projet c'est l'Alternative urbaine.

Quand l'idée germe

Il a été créé il y a 2 ans, et il est  porté par deux super trentenaires, Amandine et Esperanza. Deux bouts de femmes, ultra-motivées, enjouées et pro, qui ont fait le pari de l'insertion professionnelle par le travail. Tu pourrais me dire que 1/le sujet n'est pas trés glam' et 2/c'est une redondance : oui mais on connait trop les projets "je réinsère en formant", "en précarisant" et autre pour que je spécifie très clairement : PAR LE TRAVAIL !!

Leur idée n'est pas nouvelle, et, pas de confusion possible, c'est la 1ère chose qu'elles nous expliquent ! Déjà mise en oeuvre dans d'autres grandes villes comme Londres, là où elles font la différence, c'est que la part "humaine" qu'elles introduisent dans la réinsertion est ENORME et POSITIVE. Et ce n'est pas un euphémisme (oui dans ce post nous révisons les bases de l'expression écrite).

Possible que tu en aies déjà entendu parler car elles sont les chouchous des média. Perso, avant de les rencontrer, avant même de savoir que j'allais les rencontrer, j'avais lu rapidement (trop rapidement) un article sur le sujet. Pour être honnête, sur le coup, j'ai pensé "encore un de ces projets tendance qui surfe sur une vague écolo ....". Comme quoi on peut être une fille géniale et avoir parfois des idées à l'emporte-pièce.

Je me suis trompée. Et lourdement en plus. C'est une leçon à retenir "toujours garder l'esprit ouvert car parfois on s'attend au mauvais et on découvre le bon".  Alors pour expier ma, bien trop, rapide opinion, j'ai décidé de t'en parler. Car ce site est également fait pour ça. Quand un projet nous parle, quand on sent qu'il change quelque-chose autour de et en nous, quand nos valeurs sont concrétisées, on t'en parle. Pour que tu en parles, encore et encore et encore !

alternative urbaine

Source photo : Alternative Urbaine

Le projet

Ok, alors c'est quoi cette Alternative au juste??

Derrière ce terme, ô combien poétique, se cachent des ballades urbaines (M. Sceptique descend-moi tout de suite ce sourcil s'il te plaît!). Pour le moment à Paris mais qui sait, peut-être qu'à la lecture de ce post toi aussi tu voudras les mettre en place dans ta ville !

Car ce ne sont pas n'importe quelles ballades urbaines. Celles-là ce sont des ballades hors sentiers touristiques : dans des quartiers mal connus, inconnus, bourrés de préjugés, catalogués, oubliés, .... des quartiers où quand on sait regarder pourtant, on voit de la vie, beaucoup de vie ! [Et je sais de quoi je cause, car moi-même et mes préjugés, on a un jour accepté d'aller y faire un tour, et je te le dis tout de go : j'en suis tombée amoureuse de mon quartier. Y'avait de la vie, y'avait des gens, y'avait de l'art à tous les coins de rue, des gosses qui jouent dehors, des gens qui se parlent, y'avait une âme ! Y'avait ce que je n'ai jamais connu ailleurs, et, j'avoue, j'ai un peu pleuré quand je l'ai quitté... mais c'est une autre histoire].

Et puis ce sont des personnes précaires qui te serviront de guides. Elles te feront découvrir leur quartier, ses habitants, son histoire, ses anecdotes, ses détours secrets, ces petits détails qui font sourire ceux qui savent parce que c'est comme faire partie d'un clan, d'une communauté, partager un petit rien qui te rattache et qui t'attache aux autres. Et dans cette grande ville qu'est Paris, ce n'est pas du luxe, on a si vite fait de se perdre au milieu de la foule. Combien m'ont un jour dit qu'ils ne pouvaient rester vivre ici, c'est trop grand, il y a trop de monde.

Ok, donc elles embauchent des guides touristiques qui sont à la rue c'est ça leur grande idée??

Non, ce n'est pas ça. Ca c'est un petit bout du projet, la partie visible du grand public.

Où comment une ballade est un prétexte pour donner un sens

Ces deux femmes, elles accompagnent pendant 1 an en moyenne, 7 personnes dans leurs réinsertion. 7 personnes motivées, 7 personnes perdues. Et elles les accompagnent individuellement. Un engagement est pris de part et d'autres. Les uns à suivre un rythme, à respecter des horaires, un travail à accomplir, à être présent. Les autres à soutenir, à guider, à développer, à leur faire reprendre pied, à leur offrir un cadre, un lieu pour exister, un but pour lequel se lever et se battre. Comme elles nous le confient doucement "Quand ils viennent dans les locaux, presque tous disent qu'ils vont "au bureau"!". Car pour beaucoup, "aller au bureau" c'est commun, mais quand on s'est perdu un jour, pouvoir dire cette simple phrase change tout. Vous aussi vous êtes un rouage actif de la société, vous aussi vous donnez de vous contre rémunération, c'est pas grand chose mais c'est déjà beaucoup.

On a posé la question pour toi, car on se l'est posée aussi, à la fin de l'accompagnement, ceux qui retournent dans le monde du travail ne deviennent pas guide touristique ! C'est pas qu'ils ne peuvent pas, c'est simplement que ce n'est pas le but. Le but c'est qu'ils retrouvent un emploi ou une formation qui leur plaît.

Est-ce que ça marche ? Depuis le début, 3 personnes ont retrouvé un emploi, et deux autres sont sur le départ [et depuis l'écriture de ce post peut-être davantage]. On peut dire sans trop exagérer que ce projet porte ses fruits.

Côté pratique, ça donne quoi ?

Côté pratique, les ballades ne sont pas organisées tous les jours et il faut réserver sa place. Réserver car les guides ont besoin de ce cadre et de pouvoir prévoir en amont leur prestation de guide. C'est pas évident de raconter à une quinzaine d'inconnus tout un tas d'histoires pendant ..... 2 heures !! Ah oui, c'est pas de la petite ballade, Lecteur, c'est une vraie, une où il faut mieux chausser des semelles adaptées, tu vas crapahuter !

Cette ballade, elle aura été préparée en amont avec des bénévoles qui connaissent bien le quartier. En collaboration avec Amandine et Séraphina, et les guides, un trajet sera défini, ou plusieurs, des thèmes, des sujets seront fournis, plusieurs pour pouvoir varier régulièrement et pour que les guides évoquent ce qui les intéresse le plus. Car au fond c'est eux qui seront les conteurs, et pour prendre leur auditoire dans leur récit, mieux vaut qu'ils s'y retrouvent. Tu t'imagines si je devais te parler du CAC40 par exemple ou de C++, là c'est sûr tu vibrerais pas autant que quand je te parle vers de terre !! Bah eux c'est pareil....

Et le prix dans tout ça ?

Non parce qu'ils et elles ne font pas tout ça pour la gloire, comme dit si bien l'adage "tout travail mérite salaire!". Hé bien le prix.... il est libre! Libre pour permettre à tout le monde de venir. C'est un de ses côtés "humains" que j'évoquais. Ce projet il est à destination de personnes qui n'ont plus rien mais il est là aussi pour tout les autres. Donc à la fin tu donnes ce que tu veux en fonction de tes moyens et du plaisir que tu as eu.

Les gains sont remis en commun par tous les guides et participent à une grosse part du financement des salaires qu'ils perçoivent.

Un projet de team building

Toutes les valeurs positives portées par ce projet correspond assez bien avec ce qu'une entreprise aimerait développé parmi ses équipes. Alors, à côté de la prestation grand public, il est tout à fait possible de programmer une ballade spécifique et personnalisée.

Mon retour d'expérience

J'ai testé pour toi, Lecteur, la ballade du XIIIème arrondissement début juillet. Ce soir là, un temps idéal, un début de vacances, des gens décontractés, un guide très joyeux qui nous a emmené voir des ruelles, des monuments, des oeuvres d'arts, des lieux, près desquels je suis passée 100 fois et que je ne soupçonnais pas.

Les 2 heures ont filé très vite, à 2 pas des Gobelins j'ai compris qu'il existait des oasis de tranquillité.

Si tu es de passage, c'est une très belle façon de découvrir cette ville hors des sentiers battus, plusieurs nouveaux parcours sont en création et devraient être proposés à la rentrée donc n'hésite pas et rends-toi sur leur page!

 

 

Enregistrer

Posted in Actualités, Non classé and tagged , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *